Menu
4 octobre 2018

Mbaye Diagne, Gervinho et Pépé, à qui le meilleur joueur africain du mois ?

Grâce à leurs performances, Gervinho, Mbaye Diagne et Nicolas Pépé ont figuré au tableau d’honneur des Africains d’Europe le mois passé. C’est désormais aux internautes de FF d’élire le joueur africain de septembre. Fin des votes dimanche à 18 heures.


Gervinho (Parme, Côte d’Ivoire)

Cinq apparitions en Serie A et déjà trois buts pour le toujours jeune Gervais Yao Kouassi. L’Ivoirien est tout simplement en train de réussir son retour dans le football européen – et italien, un Championnat fréquenté avec l’AS Roma de 2013 à 2016 – après un exil chinois de trois saisons au Hebei Fortune. Il avait marqué lors de la défaite (2-1) à domicile contre la Juventus. Gervinho a réalisé le 22 septembre un but d’anthologie contre Cagliari (2-0), à la manière d’un George Weah. Parti quasiment de sa surface, l’Ivoirien a ensuite accéléré ballon au pied sur 80 mètres, effacé trois joueurs avant de conclure d’une frappe croisée. Un coast-to-coast mémorable. Il a de nouveau été buteur et décisif (1-0) le week-end dernier contre Empoli.

Mbaye Diagne (Kasimpasa, Sénégal)

Attaquant sénégalais relativement méconnu jusqu’à cette année, Mbaye a débuté sa carrière en Italie au début de la décennie 2010, grimpant tous les échelons depuis la Serie D. Recruté en 2013 par la Juventus, il a ensuite été prêté (Ajaccio, Lierse, Al-Shabab, Westerlo) avant de signer en Hongrie (Ujpest) où il est transféré en Chine après une demi-saison. De retour en Europe, du côté de la Süper Lig turque depuis janvier 2018, il a accumulé douze buts la saison passée avec Kasimpasa. Déjà auteur de cinq réalisations en août, Mbaye a continué de claquer en septembre. Bilan : quatre matches et trois buts ainsi qu’une passe décisive. Âgé de 26 ans, ce géant d’1m91 a enfin eu le bonheur de débuter chez les Lions de la Teranga contre Madagascar (2-2) en éliminatoires de la CAN 2019.

Nicolas Pépé (Lille, Côte d’Ivoire)

La saison dernière a définitivement marqué un tournant dans le parcours du jeune attaquant ivoirien (13 buts) qui a participé au maintien des Dogues. De retour en L1, il a non seulement continué d’évoluer pour le club nordiste, mais il l’a hissé sur le podium. Pépé, qui avait déjà accumulé une réalisation et quelques passes décisives en août, a garni son compteur buts contre Amiens (un triplé) et a participé dimanche au succès sur l’OM. Pour un bilan de cinq buts (plus trois passes) pour celui qui incarne la nouvelle génération décomplexée des Eléphants. On devrait encore le retrouver ces prochains mois.

Franck Simon (FranceFootball)

lien sponsorise

lien